Une résidence d’auteur, c’est quoi ?

Une résidence d’auteur c’est un espace de travail privilégié et favorable à la création.

Souvent intégré à des structures culturelles telles que les médiathèques, ces résidences sont assorties d’une bourse et/ou d’un hébergement gracieux.

En contrepartie, l’artiste doit produire un projet avec ou sans commande et proposer localement des rencontres et ateliers  (écoles, centre de loisirs, collège…).

A Jaligny-sur-Besbre la résidence est portée par la Communauté de communes Entr’Allier Besbre et Loire, laquelle s’engage avec l’écrivain de son choix pour une durée pouvant varier de quelques semaines à plusieurs mois.

Premier auteur en résidence - Joel Baqué (de décembre 2018 à mars 2019)

 

La résidence d’auteurs de Jaligny-sur-Besbre a récemment accueilli son premier auteur : Joël Baqué 

Joël Baqué est venu à la littérature, puis à l'écriture, assez tardivement, ayant grandi dans un milieu modeste où la littérature n’existait pas.

Il a commencé à lire de la poésie et des textes contemporains beaucoup plus tard, grâce à sa rencontre tout à fait fortuite avec l’oeuvre de Francis Ponge, ce qui l’a amené à s’intéresser à la poésie du XXème siècle. Il a donc très vite écrit et publié des textes en revue, puis deux premiers livres de poésie.

Joël Baqué apprécie beaucoup de participer à la pénétration de la littérature dans les milieux qui en sont éloignés ou empêchés, étant conscient des inégalités d’accès à la culture.

 

Parcours professionnel de l’auteur

Joël Baqué a publié à ce jour cinq livres de poésie et formes courtes, trois romans et collaboré à de nombreuses revues de poésie. Il a également publié des textes dans des revues (Cahiers de Ponge, PUF en 2018, Les Inrocks, en 2017, Mensuel Poétique et Littéraire, n° 291 (2001) et 306 en 2002,  Passage d'encres n° 17 en 2002 et n° 2 et 4 nouveau format en 2006, Vents contraires (revue du théâtre du Rond-Point) …etc). De plus, il a participé à diverses résidences d’écriture (Résidence d'écriture à la Villa Marguerite Yourcenar, en 2013, bourse d’écriture du Centre national du Livre en 2008, commission poésie, Résidence à la Villa La Brugère en 2018, etc…)

Les personnages de ses romans sont des anti-héros dont les corps sont contraints par des espaces spécifiques : l'habitacle de son véhicule professionnel pour le représentant en parfums de Aire du mouton (une aire d'autoroute) ; son poste de travail dans la salle des marchés pour le trader de La salle ; son grenier réfrigéré puis l'iceberg sur lequel il s'installe pour Louis dans La fonte des glaces ; le sommet d'une colonne pour l'ermite de Syméon, roman sur lequel Joël Baqué travaille durant sa résidence à Jaligny-sur-Besbre.

Ces espaces sont également des espaces métaphysiques où l'esprit des personnages s'ouvre à de nouvelles perspectives, qu'ils ne maîtrisent pas et qui les conduisent à leur perte ou leur échec. Dans Syméon, c'est le corps lui-même qui devient le lieu d'où doit s'extraire le personnage pour accéder à un « espace divin ».

 

Ses publications

romans

 - La fonte des glaces, POL, 2017

- La salle, POL, 2015

- Aire du mouton, POL, 2011

 

poésie et formes courtes

- Ruche (à paraître, fin 2018, Eric Pesty Editeur)

- Trois chaos (à paraître, POL)

- La mer c'est rien du tout, POL, 2016

- Pré ou carré, Eric Pesty Editeur, 2015

- Start-up, Le Quartanier, 2007

- Un rang d'écart, l'arbre à paroles, 2003

- Angle plat, Hors Jeu Editions, 2002

 

Dans cette vidéo, réalisée par Jean-Paul Hirsch en 2017 à Paris, l'auteur nous raconte son roman "La Fonte des Glaces".